Art/Cinéma/Newbie

Harold Ramis, the « Ghostbusters »…

Sur Facebook, Nadège m’apprend le décès de Harold Ramis, le scientifique à lunettes un peu benêt de l’incroyable succès populaire «Ghostbusters»

harold-ramis

Dans le Parisien qui lui consacre un papier, on apprend que Harold Ramis a signé le scénario de «American College, 1978», l’incontournable «S.O.S. Fantômes» «Ghostbusters»  en 1984, il est le scénariste dans «Blues Brother», réalisateur de «Un jour sans fin» en 1993, une référence, puis « Mafia Blues» en 1999. Allez, clip «Ghostbusters» avec Ray Parker Jr

RIP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s