Exposition/Livres

Perdu dans mon quartier, j’ai croisé Modiano (lire)…

Sur l’abri bus, mon cadeau selfie nobel de littérature: « pour que tu ne te perdes pas dans le quartier« .

Modiano

« On finit par oublier les détails de notre vie qui nous gênent ou qui sont trop douloureux » pense Patrick Modiano, je confirme. Dans son dernier roman, notre Prix Nobel de littérature explore cette zone mystérieuse de l’être où se tient la mémoire. « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier » navigue dans trois temps : le temps de l’enfance, celui de la jeunesse et celui de lâge mûr, où le passé vient rattraper le présent, où remontent les souvenirs que la vie a relégué loin de la conscience.

Se relire est un selfie, pour ne pas se perdre dans son quotidien. A (se) retrouver sous le sapin.

(…)

Une réflexion sur “Perdu dans mon quartier, j’ai croisé Modiano (lire)…

  1. Ah merde ! Se retrouver sous Michel… ?

    #Oups

    Plus sérieusement, lire c’est lutter un peu et accompagner le temps qui passe. Le notre de temps et aussi celui plus général et invisible. Se poser et écouter la voix d’un autre via les mots qu’on nous fait lire et faire un peu entendre la notre de petite voix quand on s’y retrouve. Un peu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s