Enfants d’#Afrique: Façonner ce qui nous fascine, un « monde imaginé »…
Afrique/Cultur'Art/Extimités/Pensée(s)/Reflexion

Enfants d’#Afrique: Façonner ce qui nous fascine, un « monde imaginé »…

Imaginer l‘ailleurs, le visualiser dans les magazines reflets de notre « monde imaginé », vouloir ce que nous n’avions pas, les façonner, les réaliser, se réaliser. En Afrique, la rue est une Grande École et l’imagination son « Instit »… Mes « p’tits souvenirs » sont devenus grands, c’est une image. Je constate un brin nostalgique, qu’on façonne toujours ce qui nous fascine. C’est d’ailleurs ce qui nous défini: Penser le monde … Lire la suite

Voir son enfant partir ./…
Afrique/Extimités/France/Pensée(s)

Voir son enfant partir ./…

C’est un départ voulu, souhaité, validé et approuvé, n’empêche, voir son enfant partir, c’est n’est jamais sans une certaine émotion. Oui, ce matin, le fiston a pris son envol, il a répondu «présent» à l’appel de la vie, il attendait le signal, il était prêt. L’accompagner sur cette route tracée de longue date, ce matin … Lire la suite

Le sceau ininterrompu de Toutânkhamon /1922 …
Afrique/Cultur'Art/histoire

Le sceau ininterrompu de Toutânkhamon /1922 …

Egypte novembre 1922, Vallée des Rois, rive ouest du Nil face à Louxor. L’égyptologue Howard Carter découvre, sur la deuxième porte encore intacte du tombeau de Toutânkhamon,  – juste avant d’être brisé-, le sceau ininterrompu, il n’avait pas été touché pendant 3245 ans. Toutankhamon (1922), le sceau ininterrompu, photographie. / Source _ Lire la suite

Tous des Africains modifiés par le temps (Jean d’Ormesson)…
Afrique/Europe/Extimités/Reflexion/Société

Tous des Africains modifiés par le temps (Jean d’Ormesson)…

C’est une chose étrange à la fin que le monde, Jean d’Ormesson, éd. Robert Laffont, 2010, p. 30/ QQ Citations – Si Jean d’Ormesson (du Figaro) le dit, alors, je suis l’ancêtre de souche, génétiquement pas modifié du tout, résiste au temps qui passe, ça me va.  Copie carbone à Nadine Morano. (…) Lire la suite