Newbie

Ma touche F5 : la radio de mon père…

Lors de ma dernière visite en Afrique, dans la maison de mon père, il manquait un truc, un objet symbolique, la radio de mon père. Un héritage sentimental que je n’avais pas su préserver, j’étais jeune…

Aujourd’hui, j’ai eu une conversation intéressante avec un ami avec qui j’ai au moins deux choses en commun : ce beau prénom que je porte, l’affection pour les objets numériques et, cette Rolls radiophonique des années 70, le célèbre Grundig Satellit 2000!. Acheté par correspondance, mon père ne s’en détachait jamais, enfin, presque (boulot),  ou lorsqu’il n’y avait plus de piles, ou pendant ses parties de pétanque. Avant la télévision-pour-tous, j’ai pu visiter les ondes courtes du monde avec « sa » radio, la modulation de fréquence m’a fait connaître les radios francophones du monde, « la voix de l’Amérique» sans oublier la mythique voix apaisante de Macha Beranger sur France-Inter. C’était mon premier réseau social, ma porte d’entrée dans le monde au delà des frontières.

Grundig Satellit 2000

Cet après midi, j’ai eu la chance de trouver sur leboncoin, une copie conforme de la radio de mon père, la même, avec ses chromes et son gros bouton zapping sur le côté droit. Difficile de vous décrire le ressenti, le plaisir de surfer à nouveau sur les ondes courtes à la découverte du monde, sur les traces de mon Père.

La radio de mon père? C’est ma touche F5, j’actualise et j‘extimise

12 réflexions sur “Ma touche F5 : la radio de mon père…

  1. C’était les objets de haute technologie… Mon oncle qui était presque aveugle et chantait Radio Londres ici Radio Londres dans le jardin pendant la guerre, paraît-il, collectionnait les postes à ondes courtes (une dizaine!) et mon père en avait acquis un.
    Qu’y a-t-il sur les ondes courtes? Qui y a-t-il…? Cela m’a toujours semblé un monde mystérieux, a fortiori aujourd’hui, que je le pensais disparu…

  2. j avais 15 ans, mon père m’avait offert un « transistor » etj’écoutais toutes les nuits toutes ces voix du monde entier; Beau billet, qui fait remonter tellement de souvenirs:)

  3. Pingback: L’Afrique en deuil, RIP Tabu Ley, le roi de la Rumba… | Extimités (politiques)...

  4. Pingback: La radio d’Ervé: De la chaleur et une p’tite lumière pour les sans-abris… #1001Radios | Extimités (politiques)...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s